mardi 18 janvier 2011

Bioéthanol (2/3) : Aspects techniques et pratiques (carte des pompes E85)

L'utilisation du bio-éthanol par Saab ne date pas d'aujourd'hui. On peut même dire que le constructeur suédois fut pionner dans ce domaine de recherche d'énergies alternatives pour le moteur thermique.
Lors de mon premier post sur le sujet, j'ai rapporté les résultats d'une enquête qui démontrent clairement que lorsque les français ne se sentent pas pénalisés par l'utilisation du bioéthanol, l'immense majorité est prête à l'utiliser dès lors que 71% pensent que l'utilisation du bioéthanol réduit notre dépendance vis-à-vis du pétrole et que 68% pensent que l'utilisation du bioéthanol dans les moteurs thermiques de nos voitures  devrait constituer une priorité pour l'environnement.
Ne pas être pénalisé par un comportement un peu plus éco-responsable donc : il nous faut poser les conditions de production, d'utilisation et de distribution du bioéthanol.

On abordera bientôt (Bioéthanol 3/3) les principaux atoûts et les limites de la conduite en motorisation au bioethanol, pour finalement présenter les concepts spécifiquement "Biopower" de Saab, pionnier dans ces motorisations eco-performantes qui viennent compléter intelligemment les gammes TTiD 2011.

- Production -
Le terme bioéthanol est un amalgame entre le préfixe bio du grec bios, vie, vivant et du terme éthanol. Le préfixe bio indique que l'éthanol est produit à partir de matière organique (biomasse) et n'a pas de lien avec le terme « bio » parfois utilisé pour désigner l'agriculture biologique. Le préfixe « bio » est donc contesté dans certains pays francophones. Il s'agit d'un vecteur énergétique issu de l’agriculture et appartenant à la famille des énergies renouvelables.

 
Les végétaux contenant du saccharose (betterave, canne à sucre…) ou de l’amidon (blé, maïs…) peuvent être transformés pour donner du bioéthanol, obtenu par fermentation du sucre extrait de la plante sucrière ou par hydrolyse enzymatiques de l’amidon contenu dans les céréales. On parle généralement de filière « sucre » pour désigner cette filière de production du « bioéthanol ».
Par rapport à la filière « huile » permettant de produire de l'huile végétale brute et du biodiesel (ester éthylique d'huile végétale ou EEHV), la filière « sucre » est de loin la plus développée dans le monde, principalement au Brésil, où le bioéthanol de canne à sucre couvre 22 % des besoins nationaux en carburant, en Suède où outre la vente de superéthanol, l'essence contient 5% de bioéthanol (à base de canne à sucre). Aux États-Unis, plus de 10 % de l’essence contient du bioéthanol (principalement de maïs) à hauteur de 10% et maintenant 15% depuis une nouvelle législation en vigueur depuis fin octobre dernier.
En France, les carburants SP95 et SP98 peuvent contenir jusque 5% maximum de bioéthanol et la commercilisation du SP95-E10 a fait son entrée depuis cette année.

Cet éthanol d’origine végétale n’est rien d’autre que de l’alcool éthylique, le même que celui que l’on trouve dans toutes les boissons alcoolisées. Il peut être mélangé à l’essence en des proportions allant de 5 à 85 %. Au-delà de 50 %, des adaptations aux moteurs de voitures sont toujours nécessaires. Toutes les motorisations à injection électronique peuvent donc admettre une quantité allant jusque 5-15% selon les constructeurs sans modification nécessaire. La technologie Trionit des moteurs Saab essence eco-power admettent sans aucun souci cette tolérance de mélange SP+ bioéthanol jusqu'à 15% depuis plus de 15 ans.

- Superéthanol ou ETBE? -
Il existe plusieurs types de carburants contenant de l'éthanol la plupart sont des mélanges d'essence et d'éthanol à différentes proportions. On les désigne par la lettre E suivie du pourcentage d'éthanol dans le mélange : par exemple du E85 représente un carburant contenant 85% d'éthanol et 15% d'essence. Dans cette nomenclature, E100 désigne l'éthanol pur.
On trouve ainsi du E5, E7, E10, E15, E20, E85, E95, E100 en fonction du pays dans lequel on se trouveet de l'utilisation que l'on veut en faire.
En France, la commercialisation de l'E85 aux particuliers, légalement nommé Superéthanol (E85), est officielle depuis le 1er janvier 2007
En Europe, les pétroliers préfèrent transformer l’éthanol en ETBE (éthyl tertio butyl éther) qui peut être incorporé à l’essence jusqu’à hauteur de 15 %. L’ETBE aurait l’avantage d’être mieux adapté aux moteurs. En effet, l’incorporation directe de l’éthanol à l'essence pose certaines difficultés techniques : le mélange essence/éthanol a une pression de vapeur plus élevée et tolère mal la présence de traces d’eau. Ces difficultés peuvent être surmontées par une reformulation des bases essence et par l’élimination des traces d’eau dans les cuves. Néanmoins, l'ETBE est moins vertueux pour l'environnement, d'où le choix de la France (et de nombreux autres pays) pour l'E85.

- Compatibilité de l'E85 -
Les moteurs Saab supporte depuis l'introduction de la gestion électronique de la richesse des gazs appelée Trionic un certain mélange de bio-éthanol (je ne parle pas ici du mélange d'ETBE qui existe déjà, même dans le SP98) à une hauteur de 15 à 20% sans rencontrer de souci particulier. L'homologation du SP95-E10 permet d'ailleurs de démocratiser ce mélange pour tous les véhicules équipés d'injection électronique.
Au-delà de ces proportions, avec de l'éthanol mélangé à 85% notamment, il est impératif pour éviter toute attaque sur le circuit d'essence ou des pannes trop fréquentes soit d'acheter un véhicule homologué flex-fuel (Biopower) par le constructeur (solution la plus sûre), soit de "kiter" son moteur. Le prix d'un kit complet est relativement moins élevé que l'installation par le constructeur, mais la garantie constructeur (contractuelle et vices cachés) en moins... Pourquoi pas si votre Saab a plus de 5 ans. A voir.

Pour assurer la transition entre ces aspects techniques et les aspects pratiques, je vous propose de voir l'une des vidéos de la Biopower Team avec Sylvain DEMOURES (BP France) faites à l'occasion du Mondial de Paris au stand "Bio-éthanol" :



- Facilité d'accès à l'E85 : merci SAAB ! -
La question de la pompe - on a vu avec les débuts du GPL - est un enjeu de taille surtout pour ceux qui roulent beaucoup et ont donc tout intérêt à préférer une version biopower à une version essence.

Bon alors le Marketing de SAAB Automobiles France a bossé pour nous!

Si vous avez un I-Phone, il suffit de télécharger sur I-tunes cette application ou de taper "BioPower" sur le moteur de recherche de l’App Store.
En effet, selon un communique de presse Saab France du 17 janvier de cette année, on apprend que le fameux blog  roulons propre, roulons nature a été créée par Saab en 2006 déjà  (comme quoi, quand ils veulent prendre de l'avance, ils en prennent!). Voici quelques extraits :
"Le blog rencontre un vrai succès grâce à un contenu très riche et indépendant, et grâce aux nombreux modules pratiques. L’animation la plus populaire du blog est la carte d’implantation des pompes distribuant du bioéthanol en France, c’est pourquoi Saab a souhaité rendre les fonctionnalités de la carte accessibles aux utilisateurs de iPhones."
"L’agence Care a développé pour  Saab la première application iPhone gratuite permettant aux propriétaires de véhicules roulant au bioéthanol (Véhicules flex-fuel) de localiser en temps réel les pompes E-85 et de préparer leurs déplacements"
"A la différence de la carte  disponible sur le blog [voir plus bas], l’application se situe dans un contexte d’instantanéité et de mobilité.
En  effet, en complément de la fonction GPS très utilisée sur l’iPhone, BioPower utilise des fonctionnalités avancées grâce à la géolocalisation."
Saab Automobile France et Care ont pensé et conçu cette application pour pouvoir la décliner à l’avenir sur d’autres plateformes mobiles comme Androïd. En effet, la marque Saab a de vraies ambitions pour cet outil qu’elle souhaite mettre à disposition du plus grand nombre de mobinautes.

D’autres évolutions pour le blog sont d’ores et déjà prévues pour cette année, Saab souhaite ouvrir la thématique du blog aux sujets touchant à la "mobilité responsable" et proposera également une réflexion sur les autres énergies propres. Devraient notamment être mis à la disposition des internautes, de nouveaux outils pratiques avec par exemple la mise en place d’une carte localisant les bornes de recharge électriques en France.

L’utilisateur peut ainsi localiser en temps réel les stations services distribuant de l’E-85 les plus proches
Si vous n'avez pas d'I-phone, il suffit de vous imprimer la liste des pompes ou de rechercher les pompes proches de chez vous sur la carte d'implantation fournie par le blog roulons propre, roulons nanture.
Sachez que des applicatifs pour smartphones de type Androïd devraient également arriver.

Sources : wikipédia ; roulons propre, roulons nature; Saab France
Prochainement : Bioéthanol 3/3 : Les concepts car et les produits Saab Biopower

2 commentaires:

  1. le gros souci en france, c'est le manque de pompe e85
    il y'en a que 300 alors que sarko nous en avait promit au moins 500 :/

    RépondreSupprimer
  2. peut-être la remontée des cours du gazole et des SP95/98 va encore accentuer la donne...

    On parle de CO2 qui favorise le réchauffement cliamtique (?), mais pour ceux qui passent plusieurs heures par semaine en ville dans les embouteillages, il n'y a rien de pire pour que d'être derrière un véhicule au diesel

    RépondreSupprimer

Commentaires, politique et astuces : cliquez ici pour lire